Brel, Brassens, Ferré : le trio inoubliable

Espace détente, poésie, judaïsme et lutte contre la désinformation

Brel, Brassens, Ferré : le trio inoubliable____________________________________________________

RUBRIQUE MUSIQUE 

Florilège de François Des Groux

Jacques Brel (1929-1978)

A sa mort, je n’étais qu’un enfant mais c’est pourtant l’un de mes chanteurs préférés. Quel jeu, quelle puissance, quelle émotion !

Ses derniers concerts datent de 1966 avec son incroyable prestation à l’Olympia et sur le plateau du Palmarès des chansons. Enfin, le 16 mai 1967, à Roubaix, Jacques Brel quitte définitivement la scène pour se lancer dans une carrière d’acteur et partir vers la Polynésie.

Ces gens-là, Le plat pays, Amsterdam, Ne me quitte pas et tant d’autres restent des classiques inoubliables de la chanson française.

1966 

Merveilleux numéro d’acteur et de chanteur. C’est beau et triste à la fois…

.

1969

Jacques Brel acteur, dans Mon Oncle Benjamin avec la charmante Claude Jade : (source : Pierre Marascia)

.

1977

Voyage aux Marquises, un an avant sa mort.

.

Florilège de Christine Tasin

Mon…

Voir l’article original 589 mots de plus