Le bouquet final

Le rideau est tombé sur la Cop21 le 12 décembre 2015.Après d’intenses négociations,est né l’accord mondial sur le climat.

La température baisserait en-deçà de 2°c;le financement plancher de 100 milliards de dollars par an fut adopté en faveur des pays en voie de développement à partir de 2020. L’ambition globale exprimée à la fin des travaux du Bourget, serait confortée par la mise en place d’une procédure de transparence dans les réalisations envisagées.

Les représentants des 196 parties avaient foi de léguer aux futures générations une planète de bas carbone par rapport à la révolution industrielle. La prospérité du monde est largement basée sur l’énergie fossile, dont le gaz, le pétrole et le charbon; un équilibre serait observé entre l’activité humaine et l’absorption de carbone dans l’environnement. Parallèlement au protocole de Kyoto qui interpellait les puissances industrielles au XXe siècle, Cop 21 mit à contribution tous les pays pour sauver l’humanité.195 états sous l’égide de l’O.N.U. concouraient à inverser la tendance à rendre inhospitalière la terre. Appelant à réformer de comportement à l’encontre du réchauffement climatique,les résolutions de la Cop21 auraient davantage de crédibilité dans le cadre d’accord juridiquement contraignant.

Dans « L’envolée des Soudanites »,une autre façon de se préserver des affres d’une calamité imminente a été préconisée; ce roman de société est diffusé en numérique et sous forme papier chez: http://www.societedesecrivains.com

couv L’Envolée des soudanites 07mm corr MS.indd